l'obéissance l'obéissance
l'obéissance
l'obéissance

l'obéissance

À propos

En mars 1918, la Grande Guerre est tout près d'être perdue, sous les coups de l'armée allemande rassemblée pour un dernier assaut. Au même moment, le gouvernement belge demande au gouvernement français de lui prêter la guillotine et le bourreau de Paris pour exécuter à Furnes, en zone d'occupation allemande, un condamné à mort. Voici plus de cinquante ans que la Belgique n'exécute plus ses criminels, mais le roi des Belges a décidé de faire un exemple. La France accepte. Deibler, « l'exécuteur des hautes oeuvres », se met en route vers Furnes, avec sa machine démontée et rangée dans des caisses, sous la protection d'une petite escorte. Il leur faudra traverser la ligne de front, munis de sauf-conduits délivrés par tous les belligérants. Les États se sont mis d'accord, non pour arrêter la tuerie, mais pour permettre à un bourreau d'exécuter un homme de plus.
S'inspirant de faits réels, François Sureau nous présente un récit dramatique sur l'obéissance aux ordres, une méditation sur la conscience de ceux qui y consentent malgré tout.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070358632

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    147 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

François Sureau

François Sureau est né en 1957 à Paris. Ancien membre du conseil d'État, il est aujourd'hui
avocat à Paris. Écrivain, il a notamment publié dernièrement aux Éditions Gallimard L'obéissance
(collection blanche, 2007, Folio n° 4805), adapté en BD par Franck Bourgeron (Futuropolis,
2009), Inigo (collection blanche, 2010, Folio n° 5345), Le chemin des morts (collection blanche,
2013).

empty