• Empoisonné par un mari jaloux à l'âge de vingt-sept ans, soupçonné d'avoir vendu son âme au diable contre des dons musicaux exceptionnels, Robert Johnson est devenu un véritable mythe. A tel point que la légende aurait pu éclipser le génie du guitariste. Pourtant, des fins fonds du Mississippi, Robert Johnson a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la musique, influençant des générations de bluesmen et de rockers, de Muddy Waters jusqu'aux Rolling Stones. Dans cette ode lumineuse au " King of the Delta Blues ", Peter Guralnick éclaire l'homme autant que la légende. Il évoque avec subtilité le lieu et le temps qui les ont engendrés. Au travers d'entretiens avec des contemporains de Johnson - tels Johnny Shines et Robert Lockwood -, ce récit restitue avec poésie l'univers et l'art d'un musicien dont l'oeuvre, fulgurante, n'en finit pas de fasciner.

  • Chronique érudite d'une époque et de sa musique, Sweet Soul Music peut se lire comme une galerie de portraits, ceux des personnalités marquantes de la musique soul du sud des États-Unis.
    L'on fait la rencontre de personnages légendaires, tels que Ray Charles, Otis Redding, James Brown, Aretha Franklin ou encore Al Green. Cette extraordinaire épopée nous plonge dans une époque clé de la culture populaire américaine, moment où oeuvrent pour la première fois ensemble culture afroaméricaine et culture blanche, musique sacrée et musique profane. Fortement documenté, étayé de nombreuses interviews, Sweet Soul Music est un véritable roman, celui d'hommes et de femmes qui ont changé l'histoire de la musique populaire et participé au grand bouleversement des mentalités raciales et sociales.
    />

  • Du country blues du Deep South à la naissance du rock du côté de Memphis, des champs de coton aux studios Chess de Chicago, Peter Guralnick a rencontré, parfois peu de temps avant leur disparition, ces illustres pionniers (Muddy Waters, Howlin' Wolf, Jerry Lee Lewis) et ces perdants magnifiques (Skip James, Robert Pete Williams, Charlie Rich) qui ont écrit quelques-unes des plus belles pages de la musique populaire américaine.

    Publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1971, inédit jusqu'à aujourd'hui en France, Feel Like Going Home est aujourd'hui considéré comme un document exceptionnel et un incontournable classique qui inaugure une nouvelle façon d'écrire sur la musique. Comme un livre intense et émouvant qui ne donne qu'une envie : se plonger dans les enregistrements avec des oreilles neuves. Comme un livre culte absolument intemporel enfin, signé d'un des deux ou trois plus grands écrivains spécialisés dans la culture musicale américaine.

    "Biographe exceptionnel, l'un des plus grands historiens de la musique populaire américaine s'est toujours défini comme un érudit de terrain. Voici enfin, en français, son petit chef-d'oeuvre sur les chemins du blues et du early rock." (Rolling Stone).

    "Le tout se lit d'une traite (...). Personne ne sait conter la musique comme Peter Guralnick." (Les Inrockuptibles).

    "De loin le meilleur livre sur le sujet." (Politis).

    Ajouter au panier
    En stock
  • Quelques années après Feel Like Going Home, son premier livre, Peter Guralnick repart à la rencontre de la musique populaire américaine, sur les routes du blues, de la country et du rockabilly. Des géants du country & western comme Ernest Tubb, Hank Snow, Waylon Jennings ou Hank Williams Jr aux premières légendes du rock'n'roll (Elvis Presley, Scotty Moore, Merle Haggard, Sleepy LaBeef ou le patron des studios Sun Sam Phillips), en passant par quelques bluesmen des clubs de Chicago, aujourd'hui tous disparus, Peter Guralnick dresse une série de portraits exceptionnels des grandes figures et des obscurs héros du genre. Evoque avec passion leurs succès, leurs galères, leurs naufrages. Restitue toute l'âpreté et parfois même toute la tragédie de vies souvent passées sur les routes, de club en club, de concert en concert, de rêve en illusion perdue.
    Lost Highway, deuxième volet d'un diptyque entamé en 1971 avec Feel Like Going Home (déjà disponible chez Rivages Rouge) constitue un document absolument unique sur la culture musicale américaine. Un livre intemporel et rare, aujourd'hui unanimement considéré comme un classique. Un livre culte, jusque-là inédit en France.

  • On ne compte plus les ouvrages consacrés à Elvis Presley. Monuments à la gloire du King, livres polémiques, biographies à scandale, l'immense icône du rock & roll fait plus que jamais, trente ans après sa mort, couler beaucoup d'encre. Pourtant, malgré cette abondante littérature, le livre de référence sur la vie et l'oeuvre de Presley n'avait jamais été traduit en France : Last Train To Memphis (parution en septembre avec le sous-titre « le temps de l'innocence, 1935-1958 »), et sa suite Careless Love, constituent un des événements majeurs de l'actualité Presley, pourtant extrêmement riche cette année. En deux énormes tomes, remarquablement documentés par des années d'enquêtes et illustrés par des photos rares, le grand journaliste américain Peter Guralnick retrace avec une incroyable précision la saga du King, de ses origines modestes, du côté de Tupelo (Mississippi) à sa mort le 16 août 1977, sous le strass de sa demeure de Graceland. Au-delà de la biographie, qui se lit comme un fantastique roman aux allures d'épopée puis de tragédie, l'auteur nous offre une étonnante photographie des États-Unis durant plusieurs décades. Une analyse de l'émergence d'une nouvelle culture populaire qui allait très vite conquérir le monde. L'autopsie d'un véritable mythe américain. Acclamé par la critique et devenu depuis un modèle du genre en matière de biographie, ce livre définitif sur Presley a été un immense best-seller national à sa sortie aux États-Unis. « Elvis sort littéralement des pages de ce livre. Vous pouvez l'entendre respirer. Ce livre annule tous les autres. » BOB DYLAN

  • Il est né au début du siècle dans une plantation de coton près de Yola (Mississippi).
    Son nom est Theodore Roosevelt Jefferson, mais il est plus connu sous celui de " The Screaming Nighthawk ". C'est une légende du blues... mais il n'a jamais existé.
    Construit comme un thriller, Nighthawk Blues est un portrait du blues en forme d'enquête. C'est aussi un parfait roman noir, car qu'y a-t-il de plus noir que le blues et ceux qui le vivent ?

  • Malgré des centaines d'ouvrages consacrés à Elvis Presley, selon l'angle glorieux ou polémique, c'est LE livre de référence sur la vie et l'oeuvre d'Elvis Presley, en deux tomes. Le second tome reprend le parcours de 1958 à 1977, avec la mort du King. On y lit la gloire, le succès, puis la tragédie d'Elvis. Un grand ouvrage, qui clôt avec brio cette biographie incontournable. Au-delà de la biographie, qui se lit comme un fantastique roman aux allures d'épopée puis de tragédie, l'auteur nous offre une étonnante photographie des États-Unis durant plusieurs décades. Une analyse de l'émergence d'une nouvelle culture populaire qui allait très vite conquérir le monde.

  • Chronicles the history of Soul Music from its origins in the rural South to its heydey as a multimillion dollar business

  • Feel like going home

    Peter Guralnick

    • Rivages
    • 2 Septembre 2009

    Du country blues du Deep South à la naissance du rock du côté de Memphis, des champs de coton aux studios Chess de Chicago, Peter Guralnick a rencontré, parfois peu de temps avant leur disparition, ces illustres pionniers (Muddy Waters, Howlin' Wolf, Jerry Lee Lewis) et ces perdants magnifiques (Skip James, Robert Pete Williams, Charlie Rich) qui ont écrit quelques-unes des plus belles pages de la musique populaire américaine.
    Publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1971, inédit jusqu'à aujourd'hui en France, Feel Like Going Home est désormais considéré comme un document exceptionnel et un incontournable classique qui inaugure une nouvelle façon d'écrire sur la musique. Comme un livre intense et émouvant qui ne donne qu'une envie : se plonger dans les enregistrements avec des oreilles neuves. Comme un livre culte absolument intemporel enfin, signé d'un des deux ou trois plus grands écrivains spécialisés dans la culture musicale américaine.

  • The definitive account of one of soul's greatest figures by one of the the great music writers of our time.

  • The definitive account of one of soul's greatest figures by one of the the great music writers of our time.

  • Épopée humaine, ouvrage érudit, chronique d'une époque et de sa musique - Sweet Soul Music est tout cela à la fois, et plus encore. On peut lire ce livre comme une galerie de portraits, ceux des personnalités les plus marquantes de la musique soul du sud des Etats-Unis, et l'on part ainsi à la rencon-tre de personnages légendaires de la musique populaire noire, tous aussi complexes et fascinants les uns que les autres : Sam Cooke, Ray Charles, Solomon Burke, Otis Redding, James Brown, Aretha Franklin, Isaac Hayes ou encore Al Green.
    On peut également y suivre une extraordinaire aventure humaine, celle de l'ascension et de la chute du label Stax - celui de Booker T. & the MGs, Otis Redding, Sam & Dave, Carla Thomas et Johnnie Taylor - et se plonger ainsi dans une époque clef de la culture populaire américaine, dans ces années 60 bouillonnantes où travaillent pour la première fois ensemble, non sans heurts, pleurs et grincements de dents, culture négro-américaine et culture blanche, musique sacrée et musique profane, tradition et innovation. Méticuleusement documenté, étayé par de nombreuses interviews, Sweet Soul Music se lit comme un roman - mais comme un roman vrai, celui d'hommes et de femmes qui ont changé l'histoire de la musique populaire et qui ont participé au grand bouleversement des mentalités raciales et sociales dont les effets se font encore sentir aujourd'hui.

  • A companion to the PBS-TV series presents an impressionistic portrait of the blues as viewed by seven famous directors, in a collection of photographs, historical and personal essays, and interviews.

empty