Arts et spectacles

  • Si on connaît bien les origines du blues, il fallait un ouvrage pour nous plonger dans la scène blues contemporaine qui émerge à partir du début des 90's et fait écho à la vie des afro-américains ruraux d'aujourd'hui. Éric Doidy présente les grandes vedettes qui popularisent le Delta blues et son héritage dans les années 1990-2000 (John Lee Hooker et B.B. King), les artistes qui le renouvellent et auprès desquels le rock indépendant acquiert de nouvelles perspectives (Junior Kimbrough, R.L. Burnside) ainsi que la génération actuelle de ceux et celles qui perpétuent le genre au XXIe s. L'auteur s'appuie sur une solide documentation, mais aussi sur un grand nombre d'entretiens qu'il a luimême réalisés, depuis 1997, avec les principaux acteurs de cette musique.

  • Au début des 60's, une nouvelle génération de musiciens américains recueille l'héritage des grands maîtres du blues. Paul Butterfield à Chicago, Johnny Winter au T exas et bien d'autres, créent une musique puisant loin dans les racines du rhythm'n'blues pour répondre aux aspirations d'une jeunesse qui découvre le rock. Mûri dans la marginalité des ghettos, ce son électrisant embrase l'Amérique : à Newport avec Dylan, à San Francisco ou Woodstock, il nourrit en profondeur le bouleversement libertaire d'alors. Suivant l'émergence et l'évolution de ce blues rock américain, cet ouvrage permet de comprendre l'invention collective d'un blues qui, contrairement à celui des Anglais, n'est pas blanc mais mixte, conservant ainsi aujourd'hui tout à la fois son caractère subversif et sa pertinence.
    />

empty